Bienvenue à vous sur le site internet du lycée Anatole de Monzie


Articles à la Une


Année scolaire 2019/2020

LYCEES ANATOLE DE MONZIE

JOURNAL DE LA SEMAINE

 N12


Les professeurs principaux voudront bien diffuser les informations qui concernent leur classe.

 

Semaine du 9 au 13 décembre2019

 

Semaine PAIRE

 

 

Les informations portées dans ce journal ne seront pas reprises :

une lecture attentive est donc requise

 

 

 

DATES A RETENIR :

 

Lundi 9 décembre 11h : CVL en salle Félix Arnaudin

Lundi 9 décembre 9h/17h : Réunion CFC Santé Sociale – salle Marie Lewatowski

Lundi 9 décembre 18h : Réunion d’information aux parents de 2ndegénérale sur les spécialités en 1èregénérale – salle Felix Arnaudin

 

Mardi 10 décembre 10h : venue de M. FEYTOUT, IA IPR SES

Mardi 10 décembre 13h : venue de M. LOUCHET, IA IPR Eco Gestion

Mardi 10 décembre 14h : venue de M. DUCROS, IEN Eco Gestion

 

Mercredi 11 décembre 9h : Présentation du projet AFAE aux élèves de 1ARCOM – salle 201

 

Jeudi 12 décembre 9h/17h : Réunion CFC Bâtiment – salle Marie Lewatowski

 

 

STAGES

 

Les élèves de 2MRC, 2GA, 2ASSP sont en stage du 02/12/2019 au 20/12/2019

Les élèves de 1EVS et 1ATMFC sont en stage du 09/12 au 21/12/2019

 

INTERVENTIONS

 

Lundi 9 décembre, M. CARR vient présenter la culture Amérindienne

de 9h à 10h pour les 1G2

de 15h à 16h pour les 1G3

de 16h à 17h pour les 1G1

Intervention à l’initiative de Mme BLUTEAU

 

 

SORTIE

 

Lundi 9 décembre de 14h à 16h, les élèves de 2GT1 et 2GT3 sont en sortie au cinéma Vog dans le cadre de Lycéens au cinéma (Mme Frieden).

 

ACCUEIL FORMATIONS

 

Jeudi 12 décembre toute la journée, accueil de la formation sur la Co-intervention par Mme CATTAI en salle 21.

 

EXAMENS

 

Planning de l’épreuve E13 BAC PRO ASSP – conduite de projet d’accompagnant

 


Première mobilité en Allemagne pour le projet ERASMUS +

La classe de 2nde européenne s’est investie dans un projet Erasmus+ à l’initiative de Mme Dernoncourt, professeur d’anglais. Le lycée LEBK de Paderborn a accueilli pour la première fois ses partenaires polonais, espagnols et français. Une trentaine d'élèves venus de toute l’Europe a pu découvrir cette charmante ville du nord de l’Allemagne ainsi que les mœurs des familles d’accueil. Un programme varié et riche nous a été proposé. A chaque fois, nos élèves se mêlaient aux autres et parlaient anglais. Activités culturelles, pédagogiques et sportives rythmaient leurs journées.Réception à la mairie, présentations orales de travaux de groupes, excursions à la mine Zollverein à Essen et à l'usine VW à Baunatal ont marqué cette semaine, tout comme la soirée internationale.

Le projet financé par l'UE et intitulé "Europe'sEyes - Inspiration, Innovation, Integration" (Les yeux de l'Europe - Inspiration, Innovation, Intégration) relève d’une étroite collaboration entre tous les acteurs. Son objectif est riche : il s’agit pour nos élèves d’apprendre à connaître différentes cultures avec leurs idées, coutumes et traditions et de les utiliser comme source d'inspirations pour leur propre monde. En outre, le projet montre les forces de l'Europe : il s’agit de reconnaître la diversité comme un enrichissement tout en percevant nos valeurs européennes communes.Les résultats des travaux du projet seront publiés sur le site Web du projet. https://inakioa.wixsite.com/europeseyes

Tout le monde a visiblement apprécié et de nouvelles amitiés se sont nouées.

Les notes d'agenda des élèves participant en témoignent. Ainsi, un élève espagnol a écrit : C'est le pire jour pour un article de journal intime, parce que c'est notre dernier jour et nous devons dire au revoir à nos camarades aujourd'hui, nous sommes tellement tristes et mélancoliques". Une petite consolation : en mars de l'année prochaine, l’échange se poursuivra à Bilbao, en Espagne, et en ce sens : ¡Hastaluego !


Un concours pour entrepreneurs en herbe

 
Publié dans Sud-Ouest le 
Un concours pour entrepreneurs en herbe
Fiers de leur balle destressante, avec leur marraine Catherine Despres. 
PHOTO G. M.

Deux groupes d’élèves de première sciences et techniques de management et gestion du lycée Anatole-de-Monzie, se préparent à concourir pour le 12e salon régional des mini-entreprises EPA, le 7 mai. Ils sont dirigés par deux de leurs professeurs, avec l’appui d’une marraine qui apporte son expérience à ces mini-entrepreneurs.

La règle du jeu est simple : les jeunes créent une entreprise qui fonctionne comme une société anonyme ou une société coopérative, sous le couvert de l’association Entreprendre pour apprendre.

 

Devenir responsable

 

Les mini-entrepreneurs ont chacun un rôle et des responsabilités dans leur entreprise. Ils conçoivent, produisent, commercialisent un produit ou un service. Ils assument aussi la gestion administrative et financière. La mini-entreprise-EPA permet aux élèves de découvrir l’organisation d’une entreprise, de s’initier à la gestion de projet, d’apprendre à travailler en équipe et à prendre la parole en public, de prendre des décisions et des responsabilités, de stimuler et valoriser leurs qualités.

 

Au lycée Anatole-de-Monzie, deux projets sont en cours. Le premier, présenté par Hugo Colin, responsable du marketing, concerne la mise au point, la fabrication et la commercialisation d’un piège à guêpes et frelons.

 

Son but est avant tout la protection des abeilles, leurs premières victimes. Le prototype est prêt et la recherche de partenaires, notamment financier, est lancée. Site Internet, flyers, réseaux sociaux, tous les moyens de commercialisation sont à l’étude.

 

Sonia Chambon aura la tâche de présenter le deuxième projet, le jour du concours. Fabriquer et commercialiser des balles destressantes, est le but que s’est fixé la petite équipe. Déjà, la couleur du produit, le rouge, a été validée. Les deux mini-entreprises ont un organigramme comparable, avec direction, production, commercialisation, marketing, finances, administration et ressources humaines. Ce sera la deuxième participation du lycée.

 


Voyage d'intégration des 1STMG à Bilbao


Les troubles DYS

Depuis plus de 50 ans, l’APAJH est attentive aux difficultés de tous et plus particulièrement, de par ses origines, de celles des enfants à l’école.

Les troubles des apprentissages en font partie.

A partir de la loi du 11 février 2005, par les accompagnements nécessaires et pertinents, par une formation adaptée des enseignants, l’APAJH milite pour rétablir l’égalité des chances.

Utopistes et réalistes, nous avons voulu ce livret qui donne des éléments de compréhension et les formes par lesquelles le jeune en difficulté sera pris en compte et non rejeté.

Avec ce document, nous poursuivons notre ambition permanente d’accessibilité universelle